Le lifting des seins

Le lifting des seins peut corriger la ptose mammaire  : remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.

Accueil » Chirurgie du sein : le lifting des seins

LA PTOSE MAMMAIRE

Lorsque les seins s’affaissent, on parle de ptose mammaire. Ce phénomène survient suite à de grandes variations de poids, des grossesses, des allaitements ou tout simplement en raison d’un volume de seins trop importants. Lorsque le sein est en position trop basse et « déshabité » dans sa partie supérieure, on parle de ptôse mammaire. Le lifting des seins ou mastopexie peut corriger la ptose mammaire et a plusieurs objectifs : remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés. Le sein est remodelé par une action sur l’enveloppe cutanée. L’opération peut être pratiquée à la fin de la puberté, c’est-à-dire à partir de l’âge de 17 ans. Elle n’handicape pas une grossesse ultérieure, ni l’allaitement et n’augmente pas le risque de cancer du sein.

Comment se déroule un lifting mammaire ?

Comme toute intervention de chirurgie esthétique, une consultation préalable est requise. Lors de la consultation, la patiente pourra exposer ses motivations pour recourir à une telle opération. Le chirurgien conduit alors un examen médical approfondi en prenant en compte plusieurs paramètres : données morphologiques, caractéristiques cutanées, volume de la glande, de la peau à retirer… L’intervention est généralement réalisée sous anesthésie générale, et peut être effectuée sous plusieurs techniques selon l’importance de la ptose. Si la ptose mammaire est importante, la cicatrise prend l’aspect d’un T inversé : une cicatrice située tout autour de l’aréole, au niveau de la démarcation de couleur de la peau ; une cicatrice verticale partant du bas de l’aréole et descendant jusqu’au pli du sein ; et une cicatrice horizontale (proportionnelle à la ptose opérée) quasiment invisible dans le pli du sein. Si la ptose est peu importante ou modérée, seule une incision autour de l’aréole et la cicatrice verticale seront pratiquée. Si la ptose est minime, seule une cicatrice autour de l’aréole est possible. L’opération dure entre 1h30 et 2 h sous anesthésie générale et un bandage souple maintenant la poitrine est posée dès la fin de celle-ci. La durée de l’hospitalisation n’excède jamais 24 h.

Les suites d’un lifting mammaire 

Après l’opération, peu de douleurs se font ressentir. Un œdème ainsi que des ecchymoses sur la poitrine sont très souvent présents après l’intervention, tout comme une gêne en levant les bras. Le pansement initial est remplacé le lendemain par un soutien-gorge de contention qu’il est conseillé de porter deux mois nuit et jour. Les fils sont généralement résorbables, mais s’ils ne le sont pas, ils sont enlevés entre le 8ème et le 20ème jour. Une perte de sensation au niveau des mamelons est possible durant quelques mois. Un arrêt de travail de 7 à 10 jours est conseillé après cette opération. Les activités sportives peuvent être reprises au bout d’un mois ou deux.

Résultats et suivi d’un lifting mammaire

Si le résultat est perceptible immédiatement, il est appréciable de 6mois à un an après l’opération. Le premier mois après la correction de la ptôse mammaire, le sein est très bombé en haut. Dès le deuxième mois, le galbe de la poitrine est plus naturel et harmonieux. Idéalement, il est conseillé d’attendre 6 mois à 1 an pour programmer une grossesse en tenant compte du fait que les seins opérés restent sensibles aux variations hormonales et pondérales. Concernant les cicatrices, il faudra faire preuve de patience : très rosées au début, elles peuvent parfois gonfler dans les 2 ou 3 mois suivant l’opération, et s’estompent presque totalement au bout d’un an pour ne laisser qu’un trait quasi-imperceptible.

Contacter la Clinique du Grand Paris

Clinique Vauban
135 avenue vauban
93190 Livry Gargan
01 48 66 20 35

Transports en commun :
Bus 234-613 ou 147
Tramway T4 arrêt Abbaye

Voiture :
Accès à l’avenue Vauban par la N3 despui Bondy ou la N110 depuis Aulnay-sous-bois et Monfermeil.
Parking couvert payant sur place

contact@cliniquedugrandparis.com

Retour en haut