Les causes de la calvitie

La calvitie touche environ 70% des hommes et 40% des femmes de 70 ans et plus. 

Accueil » Cheveux et poils » Les causes de la calvitie 

La calvitie touche environ 70% des hommes et 40% des femmes de 70 ans et plus. Dans les cas les plus extrêmes, elle peut survenir dès l’âge de 16 ans, mais apparait en moyenne autours de la trentaine. Essentiellement d’ordre génétique (et donc héréditaire), les causes de la calvitie peuvent aussi être temporaires et s’expliquer de manière physiologique.

Les hommes sont davantage prédisposés à perdre leurs cheveux en raison de la plus grande imprégnation d’hormones mâles, mais l’affinement des cheveux et leur chute sont également fréquents chez les femmes et l’impact social et psychologique est sans doute encore plus pregnant dans la population féminine pour qui la chevelure est essentielle dans l’image de soi.

1) Le facteur héréditaire

C’est la raison principale de la calvitie chez l’homme. L’alopécie androgénique implique la combinaison de plusieurs gènes : même si la dihydrotestostérone (DHT) joue un rôle essentiel dans son apparition, différentes recherches ont impliqué WTN (une glycoprotéine), les récepteurs de vitamine D et PGD2 dans la chute de cheveux.

2) Le stress physique ou émotionnel 

Un choc émotionnel, un événement traumatique, une opération, un accident de voiture ou une maladie grave peuvent être une des causes de la calvitie. De même une perte de poids brutale qui peut générer des carences en vitamines et minéraux. Ces pertes de cheveux (souvent temporaires) apparaissent généralement de trois à six mois après le traumatisme.

3) Les causes physiologiques

Manque en protéines, anémie causée par un manque en fer ou bien encore une surconsommation en vitamine A peuvent être une des causes de la calvitie chez les femmes. Plus rares en occident, des carences en vitamine B sont une autre cause possible de perte de cheveux chez la femme.

4) La grossesse, le post partum

La calvitie lié à la grossesse est plus souvent visible après la naissance de l’enfant. L’accouchement peut être traumatisant et causer également une chute de cheveux, de même les premiers mois de la vie de l’enfant, souvent fatigants et stressants pour les parents peuvent accentuer le phénomène.

5) Les déséquilibres hormonaux

Environ deux hommes sur trois seront atteints de calvitie à l’âge de 60 ans et la plupart du temps, elle est du aux hormones mâles.

Tout comme la grossesse, les pilules contraceptives peuvent peut causer une perte de cheveux. Le changement dans la balance hormonale qui s’opère à la ménopause peut aussi produire le même effet. Les recepteurs androgène (l’hormone mâle) sur le cuir chevelu peuvent être activés. Les follicules pileux vont commencer à s’atrophier et la perte de cheveux va s’installer.

Le syndrome de Stein-Leventhal est un autre déséquilibre entre les hormones masculines et féminines chez la femme. Un excès d’hormones masculines peut mener à des kyste ovariens, une prise de poids, une augmentation du risque de diabète, modifier les cycles menstruels et causer une une infertilité. Il peut aussi être la cause d’une alopécie.

L’hypothyroïdie est le terme médical qui désigne un dysfonctionnement et une imprégnation insuffisante de l’organisme en hormones de la glande thyroïdiennes.

6) Les médications

Certains médicaments utilisés pour vaincre le cancer causent une chute de cheveux. La chimiothérapie détruit ainsi les cellules capillaires. Une fois que votre traitement à base de chimiothérapie est terminé, les cheveux repoussent, par contre, ils peuvent repousser différemment (frisés alors qu’ils étaient raides, ou d’une autre couleur).

Certain types de médicaments peuvent aussi causer une perte de cheveux. Les plus communs sont les anticoagulants (bétabloquants). D’autres médicaments provoquent une calvitie comme le méthotrexate utilisé contre le rhumes et des problèmes de peaux, le lithium utilisé contre les troubles bipolaires, l’ibuprofen ainsi que les antidepresseurs ou bien encore les stéroïdes anabolisants créant un déséquilibre hormonal entraînant une chute de cheveux.

7) Les soins « toxiques »

L’utilisation de produits de fixations, d’ustensiles pour le défrisage, les traitements à base d’huile chaude, les laques, cires, ou toutes formes de produits chimiques utilisés en abondance peuvent affecter la racine de vos cheveux. De même, un séchage effectué avec un appareil non équipé d’un système ionique abîme la kératine présente dans le cheveu.

Prendre RV

Contacter la Clinique du Grand Paris

Clinique Vauban
135 avenue vauban
93190 Livry Gargan
01 48 66 20 35

Transports en commun :
Bus 234-613 ou 147
Tramway T4 arrêt Abbaye

Voiture :
Accès à l’avenue Vauban par la N3 despui Bondy ou la N110 depuis Aulnay-sous-bois et Monfermeil.
Parking couvert payant sur place

contact@cliniquedugrandparis.com

Retour en haut
Ouvrir le chat
Bonjour,
Pouvons nous vous aider ?